top of page

Notre histoire

 

Lorsque mon mari est rentré après une longue carrière à l'étranger, nous avons décidé de partir pour le Maroc en camping-car ! La retraite n'a jamais vraiment été une option car nous sentions que nous avions besoin d'un petit défi pour nous garder jeunes de corps et d'esprit, mais nous n'avions peut-être pas négocié un défi à l'échelle de notre projet s'est avéré être!  

 

Le Maroc nous a plu, car nous avions connu la vie dans les pays arabes dans notre jeunesse, donc c'était un peu comme revenir en arrière. Nous avons beaucoup sillonné le pays,  mais ce n'est que lorsque nous sommes enfin arrivés dans le port de pêche de caractère d'Essaouira que nous avons su que c'était l'endroit qui nous appelait !

 

En 2009, après de nombreuses recherches, de nombreuses déceptions et des négociations très compliquées (impliquant de boire plusieurs litres de thé à la menthe !), nous avons acheté notre terrain sur une étendue sauvage et deserte de la côte atlantique, à quarante-sept kilomètres au nord de la ville. Nous avions un 360  vue panoramique sur l'océan en constante évolution et les imposantes dunes de sable.  

 

Nous avons construit nous-mêmes un petit chalet en bois, tandis qu'un sourcier d'un village voisin, localisait l'endroit précis où creuser notre puits. Après trois mois de minutieux ébrèchement à la main, nous avions de l'eau ! Nous étions maintenant prêts à commencer à voir notre rêve sortir de la terre.  

 

Nous avons de si bons souvenirs de ces premiers jours de Robinson Crusoé. Notre seul accès au site était à pied ou à dos d'âne le long d'une plage longue de deux kilometres, et c'est alors que nous avons pris conscience des joies de la pleine lune, et inversement ! Tous nos matériaux de construction sont arrivés par la même piste de sable, après avoir été déchargés au village de pêcheurs le plus proche, et finissant leur voyage à dos de chameau, ou en quad - quand ça marchait ! Nous avons employé des hommes des villages locaux pour la majorité des travaux de terrassement et de construction, tous faits à la main, et beaucoup d'entre eux sont encore avec nous aujourd'hui. Ce fut une expérience d'apprentissage incroyable, mutuelle, souvent hilarante et incroyable !

 

Tout a été confectionné par des artisans locaux utilisant des techniques marocaines très traditionnelles. . . à la vitesse traditionnelle marocaine....demandant de notre part énormément de ténacité, de patience – et une bonne dose d'humour ! Ici, il n'y a vraiment pas d'autre moyen que de suivre le courant… qui n'est bien souvent qu'un filet !  

 

Il n'y a pas de véritable concept de temps tel que nous le connaissons, mais la philosophie marocaine peut être incroyablement rafraîchissante et libératrice (en supposant que vous n'essayez pas de respecter une échéance !), Et c'est ce que nous, dans le monde occidental, paierions des milliers pour atteindre… l'art de vivre pour l'instant, et simplement « d'être » !  

 

C'était généralement très amusant ... bien que souvent exaspérant et frustrant! Nous nous sommes vite rendu compte qu'ici, dans notre pays reculé, bien que tout semble si difficile sur le plan logistique, rien n'est vraiment impossible... même si le chemin vers cette réalisation ressemble parfois à un labyrinthe sans fin !  

 

Notre fille venait de prendre sa retraite de sa carrière au Royal Ballet, à peu près au moment où nous nous sommes lancés dans la construction, et elle a donc décidé de nous rejoindre dans notre folle aventure ! Nous avons donc conçu le bâtiment à l'origine comme une retraite résidentielle pour le ballet, ainsi que des stages de vacances artistiques, qui profiteraient de la fabuleuse salle en plein air qui se trouve au cœur de notre bulle. C'était peut-être une idée encore plus folle que les vagues sauvages qui sont la vue de la salle, mais d'une manière ou d'une autre, miraculeusement, cela a fonctionné, et le concept a évolué lorsque nous avons réalisé que beaucoup d'autres amoureux de la nature voulaient venir....... et ainsi Dar Danse est devenu une destination toute l'année pour TOUS les invités désireux de simplement sortir du monde et de redécouvrir un rythme de vie plus doux !  

 

Pendant notre séjour ici, de nombreux animaux orphelins ont trouvé leur chemin jusqu'à nous, et il y en a tellement d'autres, qui ont désespérément besoin de soins et d'amour. Nous sommes maintenant, avec l'aide d'un merveilleux jeune vétérinaire anglais, en train de créer une association caritative, pour pouvoir créer un sanctuaire pour eux ici à Dar Danse. Un autre travail d'amour commence...!

 

...Les gens me demandent souvent, si sachant ce que je sais maintenant, si je recommencerais... et la réponse est toujours un oui retentissant ! Mon mari n'en est pas tout à fait sûr - il s'était plutôt imaginé assis sous un palmier avec un verre de vin frais en regardant le soleil se coucher sur l'océan..!

 

Liz et la famille Filpi

 

 

bottom of page